Nourrir Liège 2017

Retour sur un festival collectif réussi

Du 6 au 27 mars 2017 a eu lieu à Liège un festival sur la question de la transition alimentaire, Nourrir Liège 2017. Le but principal de cette initiative collective était de rassembler les citoyens liégeois autour d’une question centrale « Comment nourrir la ville?».

Ce festival s’est construit autour d’un événement clé : la pièce de théâtre « Nourrir l’Humanité c’est un métier » de la Compagnie Art&tça  dont la vocation est de de se faire porte-parole des « sans voix » au travers du théâtre.

La véritable nouveauté de cet événement est qu’une cinquantaine de collectifs et associations ont pris part à l’organisation et ce, à différents niveaux. Mais il faut noter l’hétérogénéité des principales associations organisatrices qui étaient la compagnie de théâtre Art&tça (ayant donnée l’impulsion principale)  suivie par trois autres partenaires: l’Asbl du Beau Mur , l’ULg , ainsi que la Ceinture Aliment-terre liégeoise.

Durant les trois semaines sur lesquelles le festival s’est étalé, le public a eu la possibilité de participer à une grande diversité d’événements autour de la thématique de l’alimentation durable dans une foultitude d’endroits au sein de la ville Liège, que ce soit des débats, des expositions, des films,  des représentations théâtrales, un marché de producteurs locaux, des conférences, des tables rondes, etc.

Les temps forts du festival se sont déroulés au cours de la deuxième semaine qui s’articulait autour des représentations de la pièce.  Salles combles pour le Tout Public et bien remplies pour les représentations destinées aux élèves , cette pièce aura permis de véritablement sensibiliser les liégeois sur le malaise profond des petits agriculteurs tout en ouvrant sur des pistes alternatives.

Un exemple concret fut apporté par l’un des jours clef du festival avec le Mini marché court-circuit le 16 mars qui rassemblait des producteurs locaux, tels que la fromagerie de l’Isbelle, la Coopérative Ardente , les Petits producteurs , les Compagnons de la Terre , Point Ferme (http://www.pointferme.be/) ,  la boulangerie durable Un pain C’est tout, la coopérative de champignons Fungi Up mais aussi des associations, comme Na ! asblle MAP , … Cette journée n’était qu’un avant-gout du Marché Court-Circuit, organisé pour la deuxième fois cette année par la Ville de Liège.

Bien se nourrir, cela s’apprend dès le plus jeune âge, c’est pourquoi il nous apparaît essentiel de conscientiser les générations futures à ce qu’elles ont dans leur assiette et au travail des hommes qui sont derrière les aliments qu’elles consomment.

La nouvelle version du spectacle « Nourrir l’Humanité, c’est un métier », l’élément phare du festival Nourrir Liège 2017, a été présentée au public pendant une semaine complète à la Cité Miroir. Le mardi 14 mars, il s’agissait de la première liégeoise face à un public de jeunes étudiants et la CATL est allée à leur rencontre pour récolter leurs premières réactions suite à la représentation. Ce spectacle, qui a non seulement inspiré le nom du festival lui-même mais qui se veut également en être la ligne rouge, en aura étonné plus d’un. En effet, ce n’est pas tous les jours que l’on aborde la thématique du déclin de l’agriculture familiale et des changements nécessaires pour éviter sa disparition.

Après la représentation, les artistes sont revenus sur scène pour un échange avec le jeune public. Certains étudiants ont ainsi pris la parole pour les interroger sur les alternatives possibles lorsque l’on est jeune, les endroits où l’on peut consommer local (cf. le magasin Les Petits Producteurs) ou encore sur le rôle des politiques et des multinationales dans le déclin progressif de l’agriculture familiale.

A la sortie de la salle de théâtre, quatre étudiants nous ont confié qu’au travers de différents médias, ils avaient vaguement entendu parlé des conditions difficiles dans lesquelles travaillent les agriculteurs, mais qu’ils ne s’en rendaient pas compte « à ce point-là ». Ce que ces jeunes ont retenu de la pièce ? « La paperasse, à un moment donné, ils sont inondés et on les contrôle dans tous les sens. Au final, on les empêche de faire leur travail ».

Globalement l’échange a été extrêmement vivant et l’on peut être assuré que l’émotion dégagée par la pièce et la force de conviction de ses acteurs principaux, feront que ces jeunes rentreront chez eux avec un regard nouveau sur ceux qui produisent leur alimentation. Et, on l’espère, l’envie de faire évoluer, à leur échelle, leurs comportements alimentaires.

Les 15 et 16 mars, d’autres classes ont eu l’opportunité d’assister au spectacle de la compagnie Art & tça. Des représentations “tout public” était également au programme du 16 au 18 mars à la Cité Miroir. Vous y étiez très nombreux !

Conférence de José Bové

Pour une agriculture durable et une PAC humaine : conférence de José Bové Dans le cadre de Nourrir Liège 2017  la Maison des Sciences de l’Homme et l’ULg 200 ont organisé, le 22 mars, une conférence avec comme intervenant principal José Bové   autour du thème « Pour...

Un débat politique, scientifique et citoyen : état des lieux de notre agriculture

Un débat politique, scientifique et citoyen : état des lieux de notre agriculture On le sait, la disparition de nombreuses fermes en Belgique, en Europe et dans le monde est une réalité inquiétante qui soulève de nombreuses questions politiques, sociétales mais aussi...

New-B une coopérative pour financer une nouvelle agriculture

New-B une coopérative pour financer une nouvelle agriculture De plus en plus de citoyens souhaitent placer leur argent dans une banque réellement éthique et impliquée dans le monde sociétal. Ils veulent aussi pouvoir participer aux prises de décision de leur banque et...

Comment introduire du bio dans les cantines liégeoises? Compte-Rendu d’une Table Ronde

Comment introduire du bio dans les cantines liégeoises? Compte-Rendu d’une Table Ronde Il y a quelques mois, l’intérêt de la Ville de Liège d’avancer dans la transition vers le bio dans les cantines scolaires (70.000 euros y sont consacrés dans le budget 2017) était...